ATHLÉTISME : Inauguration d’une piste à la pointe pour l’AUC

0
74

Le mercredi 22 mai dernier marquait l’inauguration officielle de la nouvelle piste amiénoise, alors que les athlètes de l’AUC prennent leurs marques sur ce nouvel outil depuis quelques semaines. 

De nombreuses personnalités et élus se sont retrouvés ce mercredi au Stade Urbain Wallet. Parmi elles : Alain Gest (président d’Amiens Métropole), André Giraud (président de la Fédération Française d’Athlétisme) et Bruno Dilly (président de l’Amiens Université Club) ont pris tour à tour la parole. Les nouvelles infrastructures du club, ouvrent de larges perspectives pour des projets futurs.

Un premier tour de piste 

Un tour de piste permettant la présentation des nouvelles infrastructures rénovées a d’abord eu lieu. En tête de cortège, Bruno Dilly a fait l’inventaire des nouveaux atouts de l’enceinte. Une toute nouvelle piste souple et à huit couloirs (contre six auparavant) qui devrait éviter les blessures des Amiénois mais pas seulement.

Une nouvelle cage de disque par exemple, permettant de lancer sur le stade à la fois marteau et disque face à face. Le passage du sautoir à la perche à l’extérieur de la piste côté opposé et ouvrant la possibilité à des concours dans les deux sens en fonction du vent. Un vaste espace avec trois couloirs pour les sauts horizontaux, là encore assurant la tenue de concours dans les deux sens et simultanément. L’autre cage de lancer avec double plateau, la fosse de steeple, les aires de javelot et de poids ont toutes été rénovées permettant au club d’accueillir des compétitions de haut-niveau.

Bruno Dilly, des remerciements et des valeurs

Les personnalités présentes ont ensuite rejoint le bord de la piste pour une prise de parole. C’est d’abord le président du club qui s’est exprimé. “Je voudrais remercier Amiens Métropole pour l’ensemble des travaux qui ont été menés sur ce stade, qui était un stade, il faut le dire vieillissant, et plus du tout en phase avec les résultats, le niveau, les ambitions et la politique de développement de l’AUC. Ce stade est fantastique, il faut penser à le sécuriser, à l’entretenir. Le dernier point c’est les tribunes, petites en comparaison à l’envergure des nouvelles infrastructures”.

Ce stade est fantastique

Bruno Dilly a tenu à préciser que le club n’est pas un regroupement contrairement à ce qui se passe en France de manière générale. Il a souligné la diversité et l’ouverture de celui-ci. Une diversité d’âge, de niveau mais aussi de pratiques. Il en a profité pour noter certaines initiatives du club : une section handisport, une garderie, l’accueil de jeunes délinquants en réinsertion par exemple. Celui qui compte vingt-cinq années de présidence a terminé en notant que “l’AUC repose avant tout sur des valeurs, celles du projet associatif qui fait du club une grande famille”.

André Giraud, Amiens au cœur de projets plus grands

Le président de la Fédération Française d’Athlétisme a ensuite relayé l’Amiénois au pupitre. André Giraud a remercié l’ensemble des acteurs pour l’investissement sur ces nouvelles infrastructures. “À 4 ans des Jeux Olympiques, il y a de belles choses à réaliser. Des projets sont en développement avec la Métropole. On va essayer d’expérimenter des choses aux Championnats d’Europe en 2020 pour se régler pour les Jeux.

On va tout mettre en place pour qu’Amiens soit une place forte

Une Coupe d’Europe d’Épreuves Combinées a même été évoquée et semble en discussion. “On va tout mettre en place pour qu’Amiens soit une place forte expérimentale dans notre politique de développement. Tout va être mis en place pour réussir, vous pouvez compter sur la Fédération.” André Giraud a terminé en stipulant une première française avec la piste connectée de Polytan.

Alain Gest, la piste amiénoise au sein d’un projet de rénovation global

C’est enfin Alain Gest qui s’est exprimé. Il a notamment expliqué la place de ces rénovations dans un projet sportif plus large à Amiens : Le Stade de la Licorne, le nouveau centre aquatique Aquapôle et le Coliseum. L’infrastructure précédente “indigne d’un club comme l’AUC qui forme des athlètes performants jusqu’à haut niveau” nécessitait des travaux de grande ampleur. Il a également tenu à montrer tout son soutien au club après la relégation en Elite B lors des Interclubs. “Dimanche dernier ce n’était pas sa journée, on est aussi désolé que lui, il ne méritait pas d’être rétrogradé en Elite B. Je suis convaincu qu’il ne s’agit que d’un accident de parcours.

Le président de la Métropole a ensuite levé le voile sur les nouvelles plaques relatives aux nouveaux noms de la piste amiénoise et de la halle couverte. C’est ainsi Jean-Paul Bourdon, figure emblématique du club, entraîneur de renom des épreuves combinées et Marie Collonvillé, heptathlonienne internationale, “pur produit” de l’AUC (pour reprendre les propos d’Alain Gest) qui ont été honorés. Le président de la FFA a tenu à les féliciter pour “leur parcours et leur fidélité”. 

Un outil technique mais aussi technologique grâce à Polytan

La société Polytan a ensuite clôturé la cérémonie en proposant une démonstration de l’aspect connecté de la piste. Les deux premiers couloirs ont été équipés de capteurs permettant le recueil de nombreuses données, “500 informations par seconde” sont compilées et récupérées par un ordinateur via un logiciel spécialisé, une première en France. Le directeur sportif de l’AUC Christophe Guibon a effectué un tour de piste équipé de la ceinture connectée en guise de démonstration. Tous ont été attentifs aux explications  de la société Polytan. Elle évoque une meilleure “productivité de l’entraînement et un suivi à long terme” grâce à l’outil technologique de premier plan. Tout repose maintenant sur les athlètes qui ont toutes les cartes en main pour performer.

 

Vincent Guyot

Crédits Photos : GazetteSports – Léandre Leber

TENNIS DE TABLE : La proB pour l’ASTT !




  • LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.