DISTINCTION : Le challenge Brandicourt remis à Chloé Servant

Après le nageur Maxime Grousset et l’haltérophile Ines El Yabouri, le comité départemental olympique et sportif a récompensé ce jeudi, au stade Paul Delique à Abbeville, l’athlète spécialisée dans les épreuves combinées Chloë Servant.

Chloé Servant future championne du javelot a reçu chez elle à Abbeville le Challenge Brandicourt

Point commun entre ces trois jeunes sportifs de notre département: ils espèrent participer aux Jeux Olympiques à Paris en 2024, le rêve leur est permis aux vues des performances. Évoquer la jeune carrière de Chloë Servant est évidemment intéressant mais comment ne pas aussi mentionner l’influence du père Freddy Servant, professeur d’EPS au collège de Nouvion en Ponthieu.

Un endroit non pas perdu car le village se trouve près de la côte picarde mais qui a su se faire connaître grâce au travail de Freddy Servant qui est un passionné de son sport et plus particulièrement des lancers. Cette passion qu’il a entretenue durant des années a rejailli sur ses enfants. Chloé est un peu comme Obélix, elle est tombée dans la marmite de l’athlétisme.

Le Challenge Robert Brandicourt (qui fait l’objet d’un partenariat avec le Crédit Agricole depuis cette saison) récompense de jeunes athlètes de notre département mais s’il avait existé plus tôt, nul doute que M. Servant l’aurait obtenu haut la main. Toujours est-il que la jeune Chloé semble se destiner vers le javelot, spécialité connue  avec le regretté Michel Macquet qui repose au cimetière du Crotoy.

Le Président du CDOS Marcel Glavieux a rappelé que son mouvement avait pour vocation de mettre à l’honneur les jeunes. Il a aussi énuméré le palmarès actuel de Chloé qui, cette année, est passée dans la catégorie des juniors et espère participer aux championnats du monde.

Chargée des sports au Conseil départemental Sabrina Hollville a d’abord mentionné qu’elle venait en voisine : « Je suis fière pour Chloë mais aussi ses parents. Je suis admirative mais je lui demande de ne pas d’arrêter les études ». Non Sabrina, Chloé ne va pas arrêter et elle a même des projets sur lesquels nous reviendrons.

Un trophée porteur d’espoir pour le sport local?

Représentant la municipalité d’Abbeville, M. Ponchel a mentionné que dans sa ville existaient pas moins de 76 clubs sportifs et que depuis 2008, les subventions n’avaient pas baissé. Il a aussi rappelé que le stade Delique était utilisé par le football, le tennis et l’athlétisme et qu’il était désormais la propriété de la ville.

Un chèque de trois cents euros et un équipement sont  remis à chaque lauréat. Odile Lefranc, qui est chargée de communication, et son collègue d’Abbeville étaient évidemment présents pour honorer Chloé tout comme le président du club qui a déploré que dans le département de la Somme, aucun stade digne de ce nom, ne pouvait accueillir une grande compétition. C’est quand même navrant.

Lionel Herbet

Crédit photos : Lionel Herbet

 

DISTINCTION : Les sapeurs-pompiers montrent l'exemple

Vendredi 18 mai a eu lieu la remise des tenues de triathlon au centre de secours Amiens Catelas en présence notamment des représentants de l’institution, le service départemental d’incendie et secours, et l’Union Départementale des Sapeurs-Pompiers de la Somme.

Des efforts pour les bonnes causes

L’association vise à rassembler une vingtaine de triathlètes sapeurs pompiers, afin de courir sous les mêmes couleurs, et de s’engager en faveur de 2 causes qui leur sont chères :

  • L’Oeuvre des pupilles et fonds d’entraide des sapeurs-pompiers : Association qui vient en aide aux orphelins de sapeurs-pompiers; ils sont aujourd’hui plus de 1300
  • La team hugo : un mouvement qui s’est crée à partir de l’initiative de plusieurs sportifs dans l’entourage de Hugo, âgé de 13 ans et qui lutte quotidiennement contre la mucovicidose. La team Hugo permet de soutenir hugo et les malades dans leur intégralité, de communiquer sur cette maladie et de transmettre de bonnes valeurs. Elle est également associée à l’association grégory Lermarchal. A ce titre la team hugo organise une collecte de fonds en faveur de cette association sur laquelle les pompiers souhaitent symboliser leur engagement.

L’association Pompiers de la Somme Triathlon participera à 10 épreuves cet été (triathlon, trail, swimrun…) en portant les bracelets de la team hugo.
Pour les accompagner dans ce projet, les pompiers sont parrainés par Melanie Doutart, championne de France du 10 km en 2017 et du cycliste de l’équipe AG2R Rudy Barbier qui les soutient également à distance.

Un moment convivial et très humain, qui sonne le coup d’envoi de la saison des épreuves de triathlon. La nouvelle tenue sera éprouvée dès ce week-end aux championnats de France de cyclisme sapeurs-pompiers.
Pour les suivre, consultez la page Facebook @pompiers de la somme triathlon et de @team hugo

 
Crédit photo : les pompiers de la Somme triathlon