VOLLEY-BALL : Les Aigles, maîtres des airs en quête de la Pro B

Dimanche, les Aigles de l’AMVB ont joué leur traditionnel tournoi de préparation. Avec un nouveau format à quatre équipes permettant un temps de jeu plus limité dans une période très chargée d’un point de vue physique.

Pour ce tournoi Ali Nouaour avait pour but « de laisser jouer les joueurs pour qu’ils puissent apprendre à se connaître sur le terrain, car beaucoup de nouveaux joueurs sont arrivés cette année’’

Lors de ce tournoi, on a retrouvé des équipes habituées à venir en terre Samarienne, Bellaing (N2), Cambrai (N2) et Calais (Élite). Les Aigles ont été intraitables sur leur terre avec 3 victoires. Dans des conditions pas faciles avec les absences du nouveau passeur Macédonien qui est arrivé dans la nuit de samedi à dimanche et de Sali Didier qui, après un été très chargé avec sa sélection nationale, a bénéficié de quelques jours de vacances. Mais avec 2 victoires sur le score de 2 sets à 1 contre Cambrai et Calais et 2 sets à 0 face à Bellaing, les Aigles ont pris plaisir à jouer ensemble et ont montré des choses très intéressantes au goût de l’entraîneur.

L’occasion de quelques tests

Mais le travail physique commence à peser et le passeur fraîchement arrivé a dû mettre le bleu de chauffe pour faire souffler son jeune homologue qui, après un choc avec un partenaire, montrait des signes de douleurs dans l’épaule. Mais de l’avis du coach « cela promet de belles choses car sans s’être entraîné avec nous, il a montré un jeu très intéressant ». De même pour le pointu Hachemi laissé au repos sur le dernier match, c’est le central Brésilien Ninao qui a pris la responsabilité de ce poste : « Il a fait un très bon match, cela m’offre des possibilités pour la saison, je vais pouvoir m’appuyer sur un effectif beaucoup plus complet cette année. D’autant plus que le président a annoncé que nous allions jouer la montée ».

Maintenant, place, mercredi 11 septembre à un match de gala face à Saint Quentin Pro B au Coliseum, où Pavel Mocanu, ancien central de l’AMVB va retrouver son ancienne équipe.

Marc Albers

Crédits photo : Reynald Valleron – Gazette Sports

A lire aussi >>

BASKET-BALL : L’ESCLAMS manque ses débuts