VOLLEY BALL : ALMVB n'est vraiment pas passé loin

ALMVB vs QUIMPER

Ce samedi, le Coliséum d’Amiens accueillait les équipes d’Amiens Longueau Métropole Volley Ball et de Quimper pour la 12ème journée du championnat Elite féminine, groupe « a ».

Les samariennes actuellement 3ème de leur poule, avec 23 points (8 victoires et 3 défaites), ont fort à faire puisque Quimper n’est rien d’autre que le leader incontesté de ce championnat, avec 32 points, jugez plutôt, 11 matches et autant de victoires  (une par 3 sets à 2, 2 par 3 sets à 1 et 8 par 3 sets à 0). Il faut d’ailleurs noter que leur victoire la plus difficile (3 – 2) a été justement contre les picardes.

Ces picardes qui ont aussi tenu en respect les 2ème de ce championnat, Marcq en Baroeul, les battant par 3 sets à 2, il y a quinze jours, prenant ainsi leur revanche sur le match allé, gagné 3 sets à 0 par les nordistes.

Petit rappel : une victoire 3 à 0 ou 3 à 1 rapporte 3 points, une victoire 3 à 2, 2 points, une défaite 2 à 3, 1 point et une défaite 1 à 3 ou 0 à 3, 0 point.

1er set

C’est devant un Coliséum copieusement garni que la partie débute avec deux équipes qui se rendent point après points ;  Quimper se détachera légèrement grâce à trois engagements gagnants de Taïana Tere puis quatre de Monika Stankovianska, mais Abreu répondra par 2 points sur des engagements gagnants, puis Mendaro, 2 points et Martin Diaz, 3 points ; Le score est de 14 points partout, puis 19 à 19 avant que Quimper n’aligne deux fois 2 engagements victorieux, remportant ainsi ce set par 25 à 21.

2ème set

Les picardes sont super motivées et Novotni aligne trois engagements, mais bientôt suivie par la bretonne Zuzana Cernianska qui réalise trois engagements. Le score est ainsi de 15 à 14  pour les picardes, mais s’inverse à 15 à 16 peu de temps après, c’est le moment que choisit Sandic pour mettre 5 engagements en suivant, le trou est fait est Quimper ne reviendra pas. L’ALMVB remporte haut la main ce set sur le score de 25 à 20.

3ème set

Hyper remontées, les picardes enchaînent les points et font la course en-tête ; le score est de 7 à 4, puis de 11 à 7 pour finalement se terminer par 25 à 15. Les samariennes sont sur un nuage, mais Quimper, invaincue en championnat n’a certainement pas dit son dernier mot.

4ème set

En effet, la partie est loin d’être terminée,  le score évolue tantôt en faveur d’une équipe, puis de l’autre sans qu’il n’y ait plus de trois points de différence, à un tel point que le panneau d’affichage est à 23 partout ; il va falloir des nerfs solides. A ce petit jeu, les bretonnes se montreront plus fortes puisqu’elles aligneront deux points pour égaliser à 2 sets partout, (25 à 23).

Il va falloir, comme lors du match aller, faire le « tie break ».

Tie break

Cette dernière manche se dispute en 15 points, mais avec deux points de différence.

Comme on pouvait le penser, 15 points ne seront pas suffisants, puisque les deux équipes sont à un point l’une de l’autre et doivent continuer ; chacune des deux équipes prendra successivement l’avantage, mais toujours d’un seul point. Las, c’est Quimper qui va aligner les deux derniers points, trompant la vigilance des samariennes, certainement un peu usées après cette débauche d’énergie.

Les bretonnes remportent cette dernière manche, 23 à 21, et la partie par 3 sets à 2.

Les picardes n’ont certainement pas à rougir de cette défaite, bien au contraire, les supporters, des deux équipes, présents au gymnase, sont tous d’accord pour dire que si la victoire avait choisi le camp samarien, cela n’aurait absolument rien eu de choquant.

Patrick GRAUX

FOOTBALL : Le derby "Nord Picardie" sans vainqueur !

Le 1er derby de cette nouvelle région malgré une domination flagrante des Picards, l’Amiens SC doit se contenter d’un nul.

Deux semaines après la victoire à Chambly, derby Picard, les Amiénois sont de retour au stade de La Licorne afin de jouer un autre derby « Nord Picardie ». Juste avant le début du match, comme chaque mois, le trophée du meilleur jeune du centre de formation est décerné. C’est donc Aboubacar CONDÉ qui est élu meilleur jeune du mois de janvier. Ce jeune joueur de 15 ans évolue avec les u19 de Teddy Bertin.

C’est devant un public venu en masse que débute le match. Les Amiénois sont très conquérants et ce sont eux qui se montrent les plus dangereux très rapidement. TINHAN, lancé par HADDOU, s’écroule dans la surface mais pas de penalty pour l’arbitre. Bien en place défensivement avec une défense à 5 joueurs, les Nordistes posent quelques problèmes aux joueurs d’Amiens. N’arrivant pas à trouver de décalage et d’espace à cause d’un certain manque de rapidité dans le jeu, ils n’hésitent pas à ressortir le ballon afin de construire leurs attaques. Mais c’est sur un coup de pied arrêté que les coéquipiers de GURTNER se font surprendre des la 8ème minute de jeu. SENNEVILLE se charge d’un corner côté droit, repris par PINDI, seul de tout marquage, qui ouvre le score pour Dunkerque.
Ce but un peu contre le court du jeu, assomme un peu l’équipe amiénoise, et le FOFANA de Dunkerque tente de croiser sa frappe mais GURTNER s’interpose. Quelques minutes plus tard, la frappe de MANDOUKI touche le poteau. LEFORT et ses coéquipiers en défense sont un peu malmenés après ce but. Mais ils réagissent et ce sont eux qui se procurent le plus d’occasions avant la mi-temps. FOFANA, qui régale le public grâce à sa maîtrise technique, tente de loin, BOUET repousse le ballon mais personne n’a suivi l’action. HELOISE, essaye également de loin, le ballon passe loin du cadre. Les esprits s’échauffent un peu et l’arbitre du match adresse un carton à HELOISE et TCHOKOUNTE pour Dunkerque. Juste avant la mi-temps, TINHAN se fait crocheter devant la surface mais l’arbitre ne signale rien et siffle la mi-temps.

KAMARA égalise

Mené au score, l’Amiens SC ne laisse pas le temps aux joueurs de Dunkerque de construire. Ils entament cette 2ème période avec beaucoup d’envie qui se concrétise par un but. A la 49ème minute, après un une deux entre TINHAN ET GOPE, ce dernier frappe. BOUET repousse la balle récupérée par BOURGAUD qui centre à ras de terre pour KAMARA au second poteau.
Les supporters, ravis de ce but, se réveillent et les joueurs de Christophe PELISSIER continuent de dominer alors que Dunkerque, un peu dépassé, va une nouvelle fois, toucher le montant du but d’Amiens. L’entrée de MONTCONDUIT, SEA et HENAINI montre bien que du côté amiénois, le match nul n’est pas suffisant. Après un une deux avec HELOISE, LEFORT pénètre dans la surface, centre en retrait pour TIHNAN qui voit son tir repoussé juste sur la ligne par AIT BAHI . Courageusement, les nordistes ne capitulent pas et c’est sur un but refusé d’HENAINI, signalé hors jeu que le match en reste là.

A 2 points du 2nd

Sans cette erreur d’inattention qui a coûté un but en 1ère période, l’Amiens SC a montré d’énormes qualités sur le plan offensif hier soir, et également un progrès dans la transition du collectif lors de la perte de balle. Surement que l’équipe méritait mieux qu’un match nul. Conquérants jusqu’à la fin du match, les joueurs ont affiché un très bel état d’esprit et n’ont presque rien à se reprocher.
L’équipe est donc redescendue à la 5ème place, à 2 points du second Luçon et 5 du leader Strasbourg. La semaine prochaine, l’ASC ira à Boulogne. En espérant que l’équipe reste sur cette régularité et cette dynamique retrouvées depuis le match contre Chambly.

Aurélie Vergnac.

autre article : deux entraîneurs qui ne se quittent plus